2 filières

Ces secteurs en pleine croissance recrutent. L'évolution des matériaux, des méthodes de transformation, des applications, des usages fait qu'il s'agit de l'activité industrielle qui évolue le plus vite après l'informatique. Ces deux filières sont essentielles à de nombreux secteurs d'activité : de l'énergie aux transports en passant par l'électronique, la chimie, l'agroalimentaire, l'aéronautique, l'automobile ou encore le nucléaire.

La plasturgie

La plasturgie est l’ensemble des procédés et des techniques de transformations des matières plastiques. Les transformateurs de pièces et d’ensembles en matières plastiques partent de la matière plastique pour fabriquer un objet fini, en utilisant différents procédés telles que l’injection, l’extrusion, l’extrusion soufflage, le thermoformage et le roto moulage …
La plasturgie est une véritable filière dont le chiffre d’affaires dégagé situe la France au 4ème rang mondial (derrière les Etats-Unis, le Japon et l’Allemagne). Ce secteur en pleine croissance recrute.

La mécanique

La mécanique dans le Nord-Pas-De-Calais.
4ème région mécanicienne de France en effectif, le Nord-Pas-De-Calais rassemble 1 662 entreprises qui génèrent 38 000 emplois.

Transversale, la mécanique est présente dans tous les secteurs de l’industrie : l’automobile, l’aéronautique, l’énergie, le BTP, le transport, l’électronique, l’informatique, la construction navale, l’agroalimentaire, le textile, le médical, la chimie, ou encore la parachimie et la pharmacie… Là où il y a production industrielle, il y a mécanique : du moteur d’avion, en passant par un capteur, un autocuiseur, une paire de lunettes, un chariot élévateur, un robot, un extincteur, une fourchette, un scanner, une éolienne… Elle recouvre trois grands domaines d’activité : la transformation des métaux (sous-traitance, outillages, articles de ménages), les équipements industriels (machines, systèmes de production, composants) et la mécanique de précision (optique, instruments de mesure).


Certaines industries utilisent des pièces complexes à fabriquer. En effet, elles sont de très petites tailles, avec des profils compliqués ou des tolérances très précises. La conception et la réalisation de tels éléments sont confiés à des ateliers spécialisés disposant de professionnels et techniciens qualifiés et de machines très pointues.

Au sein d’un atelier de fabrication industrielle, grâce à sa machine conventionnelle ou à commande numérique, il réalise des pièces mécaniques précises sur différents matériaux. Ces pièces sont complexes avec des tolérances au centième de millimètre près et parfois au micron. Précis, concentré il analyse le plan, élabore la gamme, définit les conditions de coupe et de bridage. Puis, il règle, prépare et suit la machine pour obtenir une pièce conforme au cahier des charges du client.

Le Technicien d’usinage est Responsable de sa production

Le technicien d’usinage est responsable de la conformité et de la qualité de la pièce réalisée. Il surveille sa production, sur une ou plusieurs machines, effectue les corrections nécessaires, tout en respectant le planning décidé par les responsables. Il a en charge le maintien en bon état de l’outillage et réalise la maintenance « de premier niveau » en prenant en charge l’entretien préventif de la machine et les incidents courants. Il renseigne les différents documents permettant d’assurer la traçabilité et l’identification de la production.


Actualités

  • Découvrez les photos de la cérémonie de remise des diplômes 2012.

    Lire la suite...

Nos offres

  • TECHNICIEN D’USINAGE I-mg
    tournage ou fraisage conventionnel excel
    DEBUTANT ACCEPTE

    Vous serez formé(e) en alternance pendant une année au métier de Technicien d’usinage.

    Lire la suite...
  • creatique
  • deregnaucourt
  • logo-artois
  • logo
  • rmr